Trail du Pays de Monts

Plusieurs oranges se sont retrouvé à Saint Jean de Mont pour le trail du Pays de Monts qui offre 3 formats : 12 km, 24 km et 36 km, voire même un 6 km pour les plus jeunes.
Sylvain LA NEELLE était présent sur le format de 24km et nous raconte sa course :

 » Grâce à un TCNiste qui nous accueillait sur place, j’avais fait mes premiers pas en trail sur le 24 km l’an dernier, sous des grains de grêle et de vent. Rebelote cette année, avec un puissant Éole pour nous tenir compagnie. Le parcours est inversé, soit la boucle de 12km « difficile » d’abord et les 12 km plus roulants ensuite.

Le départ du 24/36 est groupé, soit environ 800 trailers lâchés dans la forêt et les dunes entre Saint-Jean-de-Monts et Notre-Dame-de-Monts. Je pars sans trop me ménager pour un tour autour de l’hippodrome qui a le mérite d’étaler le peloton, puis se sont 12 km d’ascensions et descentes plutôt ludiques, jamais trop longues. Un terrain sableux mais portant, sec et sans boue. Pas trop mal positionné, je ne suis jamais gêné dans les chemins. Je tiens une allure correcte, autour de 4’50 »/km.

Retour au point de départ, un seul ravito escamoté au 13ème km, j’avais pris mes bidons. J’aborde la partie plus roulante en ayant la sensation de bien augmenter mon allure. Que nenni, malgré un terrain plus favorable, mes relevés GPS indiquent que mon allure n’a pas augmenté, pas fiables ces machines.

Coup de mou au 19ème, je l’avais bien cherché. Puis au 20ème kilo, le clou de la course : on sort enfin du bois où nous étions peinards et bien abrités pour attaquer 2 km de plage face à la tempête Ciara !

Je reprends du poil de la bête, malgré ce GPS qui n’arrête pas de contredire mes sensations, 5’20 »/km sur du sable dur, mais quel vent ! cela ne m’empêche pas de doubler les quelques trailers qui avaient honteusement profité de mon coup de mou dans les bois. Bien mal acquis ne profite jamais.

Voyant l’arrivée approcher, je trouve encore quelques ressources pour tenter de finir sous les 2 heures. Raté, 2h00’39 » pour 24 km, à 20′ du premier, 42ème, soit une place de plus que l’an dernier, un an de plus du coup.

24,6 km au GPS, quand il s’agit d’indiquer des distances plus longues que prévu, je les trouve finalement plutôt fiables ces bestioles, enfin pas tant que ça : il me donne 75 m de D+, faut pas exagérer.

Petit cafouillis à l’arrivée du 36 km, les 2ème, 3ème et quelques autres dont la première féminine, se rendent compte qu’ils ont coupé et certains se retrouvent devant le 1er, ils passent la ligne derrière lui et sont disqualifiés (sur leur bonne foi) après l’arrivée. Sur le 24 km, le balisage était pourtant irréprochable. »

Résultat du 24km :

PlacePrénomNomTempsEcartClub
1ThomasMONNEAU01:40:01Trivéloce St Sébastien
42SylvainLA NEELLE02:00:3900:20:38TCN
70Cédric GUILLAUD02:05:5000:25:49TCN
115Christophe HARAT02:13:1100:33:10TCN
190Aurélien GANTIER02:22:4100:42:40TCN
259DavidLE ROUX02:30:0100:50:00TCN

Résultat du 12km :

PlacePrénomNomTempsEcartClub
1AlbanGAZEAU00:51:22Sables etudiant club athlé
395ChristianCONAN01:23:4300:32:21TCN

T

C

N

Rédigé par :

David B