10 km CARQUEFOU

Le dimanche 1er mars a eu lieu le 10km de Carquefou qui furent complètement giboulée! 🤪

▶️On vous avait promis un 10 km historique…
La météo nous a aidé à vivre une course qui restera gravée sur le bitume!

Bien des anciens de la course à pied n’avaient jamais vu une course sous pareil torrent de pluie et grêle!

👉 Mais ce fut pas moins de 502 coureurs, représentant 13 départements, qui eurent eu le courage de courir et terminer ce 10 km 👏👏

Alan LE PESQUER nous fait un résumé de sa course :

« Quand on regarde les relevés météo sur Carquefou de ce dimanche 1er mars 2020, il y a de quoi s’étonner que seulement 147 des 649 inscrits aient renoncé à prendre le départ. Pendant la course 4 petits degrés, 17 mm d’eau tombés en une heure, plusieurs coups de tonnerre et des éclairs venant mettre en lumière cette course contre les éléments.

Dans ces conditions pas simple de s’échauffer… Ils y a ceux qui font comme si de rien n’était, footing en short et tee-shirt dans la tempête 30 minutes avant le départ. Et il y a ceux qui s’adaptent : gammes sous un abri bus, longueurs sur le boulodrome couvert, pour ma part j’opterai pour un échauffement avec mon poncho Décathlon spécial randonnées et festivals sous la pluie xD

10h30 le départ est donné. Je pars plutôt vite, les 500 premiers mètres à 3:03 min/km. Ils sont pourtant déjà près de cinquante devant moi ! Le parcours très roulant (35 m de D+) sur trois boucles dans la zone industrielle de Carquefou a attiré tous les seuillards des environs, le niveau va être bien plus élevé que les traditionnelles courses au saucisson de nos beaux villages français. Les routes sont larges, je retrouve très vite ma vitesse de croisière, 3:35 min/km pour viser un sub 36’. L’objectif du jour n’est pas forcément de choper un RP mais simplement de me tester sur cette course de début de saison après un hiver studieux à corriger ma foulée (https://www.trimes.org/2015/02/solarberg-sehel-se-fait-trimer-auteur-du-livre-courir-leger-light-feet-running/) et à m’inspirer de la philosophie « courir lentement pour courir plus vite » (une allure moyenne d’entrainement de 5:37 min/km avec 75,5 % de mon volume d’entrainement en endurance fondamentale).

Une première moitié de course en 17 minutes et 53 secondes. Le froid a congelé mes doigts et ma mâchoire, des portions de route sont inondées, nous sommes tous trempés jusqu’à l’os. Les pieds font « floc floc » dans les chaussures, mais parce que je suis un triathlète et que je connais le SwimRun, cette sensation n’est pas si inconfortable 😉 Musculairement ça va, le palpitant n’est pas dans le rouge, on va donc tenter le négative split. 17 minutes et 45 secondes sur le deuxième 5 km ! Nouveau record personnel en 35 minutes et 38 secondes (temps officiel) ou 35 minutes et 26 secondes (temps Strava). Pas vraiment le temps de profiter d’un ravitaillement de fin de course plutôt garni, je rentre vite chez moi me réchauffer.

153 coureurs et coureuses passeront sous la barre des 40 minutes. Moins polémique que le 10 km de Taulé – Morlaix (29), cette course très roulante a permis à bon nombre d’athlètes de réaliser de nouveaux RP. »

PlacePrénomNomTempsEcartClub
1AnthonyBAUMAL00:31:34Nantes EC
2GildasBOCQUEHO00:31:3500:00:01S/L Stade Nantais AC
14Marc AndréTOURNERIE00:33:1400:01:40TCN
34FlorianBALITRAND00:34:2900:02:55S/L Stade Nantais AC
47AlanLE PESQUER00:35:3800:04:04TCN
165Jean PierreNOGUE00:40:3000:08:56TCN
168FlorianGUILLOUX00:40:4000:09:06TCN
174NicolasMOQUET00:40:5100:09:17TCN
268EliseMAURIN00:44:5900:13:25TCN

Photos du podium avec Gildas B.

T

C

N

Rédigé par :

David B