Trol Enez

FX et son fidèle compère Julien, participaient le we dernier au fameux Trol Enez. Ils nous font un petit résumé de leur course.

Bravo Messieurs

« Le 26 septembre 2021 se déroulait dans le Golfe du Morbihan le Troll Enez, swimrun de 50 kilomètres.

C’était l’occasion pour Julien (Dupont) et moi-même d’effectuer notre 3ème swimrun longue distance après celui des 1000 lacs (Allemagne) en 2019 et celui de la Côté de Vermeille (Argeles sur Mer) en juin de cette année.

La remise des dossard et le briefing la veille de la course sur la plage de Moustérian à Séné ont donné le ton : superbe vue sur le golfe, discours rondement mené, avec beaucoup d’humour, permettant de détendre l’ambiance concentrée des concurrents et de relativiser la difficulté de la journée potentiellement compliquée qui nous attendait le lendemain.

Le programme s’annonçait rude en effet (41,5 km de trail roulant pour 8,7 km de natation) mais dans un décor parfait pour le swimrun, d’ïle en île : Presqu’île de la Villeneuve, île de Boëd, île d’Ars, île aux Moines, île d’Ars, île de Boëdic et retour à Séné.

Le départ a été donné le dimanche avant le lever du soleil. Les 1ers tronçons se sont bien déroulés pour notre binôme : lever de soleil lors du 1er tronçon natation, île de Boëd dont l’accès a été accordé exceptionnellement pour la course, puis traversée de 1,5 km jusqu’à l’ïle d’Ars. Une 1ère partie de course bien agréable.

Par la suite, les tronçons sur l’île d’Ars puis sur l’île aux Moines, dont il fallait faire le tour complet, laissaient plus de place à la partie course à pieds ce qui n’était pas pour nous avantager. Les jambes commençaient à peser et on se rappelait les consignes de l’organisateur au briefing : « Les coéquipiers ne doivent pas s’éloigner de plus de 10 mètres et donc, quand l’un des coéquipier a des difficultés, la solution est simple :………on se met à la vitesse du plus rapide ». Les encouragements et la patience réciproques, et les échanges avec les organisateurs ou les concurrents aux ravitaillements faisaient du bien au moral et nous ont permis de progresser jusqu’à la sortie de l’ïle d’Ars. Le dernier gros tronçon de natation annoncé comme le plus difficile pour revenir sur l’ïle de Boëdic s’est finalement déroulé sans problème pour notre binôme, maintenant bien rôdé à ces compétitions, et il ne nous restait plus que quelques tronçons pour rejoindre la ligne d’arrivée.

08 heures et 18 minutes au final, plus de 3 heures après les récents champions de France, mais heureux de cette belle journée : de superbes tronçons de natation dans le pur esprit initial du swimrun d’île en île, les superbes paysages du Golfe du Morbihan, des conditions idéales et une très bonne ambiance. Une superbe course!

FX »

T

C

N

Rédigé par :

Rodolphe D.

Rodolphe D.

Triathlete depuis 1990 - Licencié au TCN depuis 1994 - Entraineur professionnel depuis 1999