David & Gildas Champions du Monde de Duathlon !

Les 6 et 7 novembre, les Championnats du Monde de Duathlon Groupe d’Age se sont tenus à Aviles (Espagne). 2 TCNistes ont fait le déplacement pour représenter la France : David Bernard sur le Duathlon Standard (M) en catégorie 20-24 ans, et Gildas Bocqueho sur le Duathlon Sprint en catégorie 30-34 ans. Et ils ne se sont pas contentés de « représenter » la France et le TCN… Ils sont devenus Champions du Monde ! Après avoir enchaîné toutes les étapes de D2 Duathlon cette année, Gildas remporte sa course en 01:01:20 avec 17 » d’avance, restant concentré jusqu’au bout. Suite à sa victoire sur le Bearman, David s’impose quant à lui en 02:00:22, soit avec 2′ d’avance sur le 2e… Bravo à tous les 2, cela promet pour la D2 Duathlon 2022 ! Merci à Marc-André Tournerie, capitaine de l’équipe Duathlon, qui a recueilli leurs impressions :

MAT : Félicitations Gildas pour ce titre, comment abordais-tu la course ? 

GB : Merci beaucoup. J’étais plutôt confiant car les derniers entraînements s’étaient bien déroulés. L’objectif était donc au minimum de monter sur le podium. Nous sommes arrivés deux jours avant la course à Aviles, en Espagne, avec David, et avons reconnu les parcours sous une délicieuse météo qui ne nous a pas trop dépaysée (vent, pluie…)

MAT : Comment s’est déroulée ta course ? 

GB : Finalement la course s’est déroulée dans des conditions optimales. La première CAP (5km) s’est courue à environ 20 km/h sur un parcours tout plat avec quelques relances. Nous étions alors 4 en tête avec tous les « favoris » : un espagnol ayant réalisé 1h03 au semi-marathon, un représentant des Emirats Arabes Unis ayant participé aux JO de Rio sur 1500 m et le champion d’Uruguay élite de Duathlon. La partie vélo de 20km n’a pas permis de faire de différence et un groupe d’une quinzaine d’unités est revenu. Nous étions donc une vingtaine dans le groupe de tête au départ des 3 derniers kms de CAP. A la faveur d’une transition rapide, je me suis élancé en tête de groupe avec quelques mètres d’avance. L’écart s’est finalement creusé petit à petit lors de cette dernière course à pied courue à plus de 20 km/h qui me permet de remporter ce championnat du monde groupe d’âge devant l’athlète des EAU et l’espagnol. »

MAT : Quelles séances clés avais-tu réalisées ces derniers jours ? 

GB : J’avais principalement augmenté mon volume de course à pied avec 5 semaines à 85-90 km hebdomadaire, avec beaucoup de séances de seuil . À l’inverse, à vélo, j’ai privilégié les séances courtes avec du travail de relances et d’intensité élevée. Ma dernière grosse séance de course à pied a été un 7 x 1000 m sur piste, r1’15 courus en 2’52 de moyenne, 10 jours avant la course.

MAT : Quels vont être tes prochains objectifs ?

GB : Les prochains objectifs seront plus axés sur la course à pied pour essayer de me rapprocher voir passer sous les 30’ au 10km. Puis j’enchaînerai avec la saison en salle sur 1500 et 3000 m.

Résultats du Duathlon S 30-34

MAT : Félicitations David pour ce titre, comment avais-tu préparé cette course ? 

DB : J’ai commencé à préparer ces championnats il y a 2 mois. J’avais une saison complète en élite en cyclisme cette année donc j’étais serein pour la partie vélo, j’ai principalement fais de l’entretien en 2-3 sorties par semaine. Pour la cap ce fut différent car je n’en avais pratiquement plus fait depuis 6 mois, il fallait surtout que je retravaille la vitesse donc je me suis pas mal entraîné sur piste avec mon ancien groupe d’athlétisme et sorties foncières avec les TCNistes de Vertou. Rapidement, les sensations ont été bonnes en cap, malgré une alerte avec une grosse élongation à l’ischio après le Bearman suite à un manque de repos… J’ai donc dû faire 10 jours sans cap, avec plus de vélo et de la natation à la place.

MAT : Comment s’est déroulée ta course ? 

DB : Je suis parti prudemment en laissant filer un groupe devant. L’un de mes concurrents polonais est parti plus rapidement que moi, mais je suis resté en sous régime dans un groupe pour ne pas m’entamer pour la suite. Pour la 1ère cap, je suis resté sur une allure de 3’25 en étant vraiment facile. La transition est assez moyenne, avec le froid je mets un peu de temps à mettre mon casque, pareil pour serrer mes chaussures. Rapidement je sens que je ne suis pas dans une super journée en vélo, je me sens un peu bridé, le cardio ne monte pas comme d’habitude et j’ai du mal à trouver mon rythme. Je reviens sur la tête de course et dans le même moment 2 athlètes me rattrapent, impossible de les suivre donc je reste à mon rythme en essayant de les garder à une distance raisonnable. Je pose le vélo 3ème et les 2 de devant n’étaient pas dans ma catégorie donc ce n’était pas grave pour moi. En sortant du parc à vélo je vois que le 2ème arrive juste donc je savais que j’avais au moins 1’30 d’avance. Je savais que c’était gagné, j’ai trouvé mon rythme a 3’30 pour les 5 derniers km et après c’est la délivrance !

MAT : Quel a été ton principal atout ? 

DB : J’étais serein de mes capacités, avec les dernières compétitions j’avais engrangé de la confiance, j’avais fait ce qu’il fallait pour arriver à 100% donc je savais que je n’allais pas avoir de regrets sur ma préparation et mon approche pour l’objectif.

MAT : Quels vont être tes prochains objectifs ?

DB : Repos quelques semaines ! Ma priorité pour l’année prochaine sera la D2 Duathlon, donc je vais faire des compétitions d’athlétisme pour gagner en vitesse ainsi que quelques courses en cyclisme toujours dans l’optique de préparer les duathlons, et pourquoi pas un Ironman si je trouve le temps. Mes week-ends resteront bien remplis ahah !

Résultats du Duathlon Standard 20-24

Résultats complets

Vous souhaitez vous aussi partager votre récit de course ?
Envoyez-nous votre texte + une photo ainsi que le lien des résultats de votre course à l’adresse communication@triathlon-club-nantais.com pour une diffusion sur le site du club et sur la page Facebook.

T

C

N

Rédigé par :

Lucie Goarant