#

70.3 Cascais Portugal

Petit retour de course de Julien Leblois, et un beau 70.3 pour finir sa saison 2023.

Résultats

1er FIGUEIREDO Hugo – 4h01’33 (N=00:22:22 V=02:20:16 C=01:13:40)

1006e LEBLOIS Julien – 5h48’50 (N=00:31:09 V=03:01:37 C=02:06:20)

Bravo Julien !

son résumé

« Hello à tous, Quelques lignes pour vous partager mon expérience à l’ironman 70.3 (L) de Cascais (30km de Lisbonne) le 21 octobre dernier.

Déjà, première info, c’est l’un des triathlon les plus tardif de la saison, ce qui permet pour ceux qui ont été blessé ou indisponible en début d’année de faire un format L ou XL en fin d’année. Au delà d’être super bien organisé (mais vu le prix, on n’en attend pas moins !), le parcours est vraiment sympa. La nat se fait en rolling start (cool !) en commençant dans la baie de Cascais, donc pas de vague, même par mauvais temps (ce qui était le cas toute cette semaine là), juste un peu de houle quand on sort de la baie. Je pensais avoir bien démarré avec un 30min46 mais pour finalement 1700m seulement !!!!😩

Ensuite, on enchaîne sur un parcours vélo en 2 temps : premier temps, bien valloné mais très joli sur une boucle de 40km qui part dans les collines au nord ouest de Cascais pour y revenir ensuite, puis une 2ième boucle entre Caicais et Lisbonne en Aller-Retour peu valloné. C’est vraiment cool car le parcours est beau et très vert au début, on passe ensuite par le circuit de Formula 1 d’Estoril (original de rouler sur un circuit de F1 mais ça ne permet d’accélérer vraiment !!) jusqu’à arriver à Lisbonne et ses monuments, le tout en passant le long de la mer quasi tout le temps ! Il faut donc gérer son effort à la fin sur la fin sous peine de se gorger d’acide lactique dans les lignes droites avant le semi ! Enfin, la CAP se fait en 2AR le long de la mer mais en 2 montées et 2 descentes par AR donc il faut en garder ! Le côté sympa est que c’est devant la mer avec pas mal de supporters surtout quand on reviens en ville, ça rebooste bien pour la deuxième boucle de passer près d’un podium bondé ! J’en avais besoin car j’avais fait une bonne première boucle mais commençais à piocher un peu pour la deuxième qui a été plus difficile mais comme on dit, le tri commence vraiment à la moitié de la CAP !

En enfin l’arrivée, toujours magique (mais certes chère !), d’un tri Ironman ! Je vous conseille donc ce triathlon ! De plus, pour les parents, il se tient pendant les vacances scolaires, ce qui permet d’enchainer sur une visite de Lisbonne pour ceux qui ne connaissent pas !

A votre dispo pour tout complément.

Julien »

 

 

T

C

N

Rédigé par :

Rodolphe D.

Rodolphe D.

Dans le monde triathlétique depuis 1990.