#

Swim and Run Angers

Peu de monde du club sur le swim & run d’Angers, à savoir Raphael GROSS unique représentant du club sur cette course.

Voici son resumé. Bravo Raphael.

« Samedi 4 mai 2024, coup d’envoi de la saison des courses pour moi, en swim run et avec mon binôme habituel, Matthieu (licencié au BEST).
Le temps était annoncé exécrable et effectivement à l’arrivée sur site à 11h 30, pluie, 10°C. Première consolation : peu de vent. Seconde consolation : l’eau du lac de Maine est annoncée à 15°C. Pas insurmontable.
Départ 13 h 00 pour un swim run M de 3,6 km de nat au total et 21 km de CAP annoncés. A noter que le big swim de 1400 m a été réduit de moitié par les organisateurs deux jours avant, par crainte d’hypothermie. Mon binome qui l’avait fait en 2019 s’en souvient encore effectivement, dans une eau à 14 et mal équipé, il avait fini les 300 derniers mètres à tenter de nager en frissonnant au point de claquer des dents, plus tiré par son binome que progressant par lui-même…
Mais c’est un peu facile quand même, comme solution!
Au départ seulement 28 binômes annoncés sur le M. 23 binomes partants finalement. Nous partons ensemble avec une première CAP plate avant une mise à l’eau dont nous sortons 3èmes. A la deuxième natation, je mets le turbo, et nous sortons premiers. C’est alors l’état de grâce pendant presqu’une heure car nous sommes en tête. Nous avons failli perdre la 1ère place à cause du fou rire que j’ai eu lorsque Matthieu a demandé au vélo ouvreur juste devant nous si les premiers étaient loins devant. Il faut dire que c’est bien la 1ère fois qu’on a mené une course… Malheureusement, si j’étais en pleine forme, Matthieu a eu plus de mal à partir d’1h30 de course, en raison de problèmes digestifs. Mauvaises bactéries drainées par les pluies abondantes des derniers jours ? Eau froide de la Maine (un bon degré de moins dans la rivière que dans le lac ?) En tout cas sa vitesse de CAP a été réduite, et nous avons été dépassés par les 2èmes puis, en raison d’un arrêt au stand (phénomène digestif incoercible si vous voyez ce que je veux dire), par les ex 3ème et 4èmes… nous repartons à bloc mais avec 4 minutes perdues… pour finir 5èmes en 2h45, navrés d’avoir loupé le podium. 

En conclusion une belle course, de très bonnes sensations pour moi, rassuré sur l’efficacité de l’entrainement en natation et sur la tenue de mon genou qui m’avait pourri mon année 2023.

Prochains objectifs : S&R M de Pornic le 25 mai avec Jean Marie, du club, puis Mesquer le 1/06 avec Matthieu.
En perspective si tout va bien : la course Troll Enez (9km nat + 42 CAP) fin septembre dans le golfe du Morbihan. On m’y a inscrit à l’insu de mon plein gré, pas sûr d’être prêt mais sachez que si je me retire, Rodolphe est prêt à me remplacer au pied levé 😉 « 

 

T

C

N

Rédigé par :

Rodolphe D.

Rodolphe D.

Dans le monde triathlétique depuis 1990.