#

Cross triathlon & swimrun de Chantonnay

Evènement cross-triathlon et swimrun du mois de juin en Vendée, les épreuves organisées par Chantonnay Triathlon avaient lieu dimanche 16 juin sur la base de loisirs de Touchegray. Le club organise un cross triathlon M (1000/24/8, départ 9h), un nouveau format cross triathlon XL (3000/85/24, départ 7h), des cross tri jeunes l’après-midi et le swimrun S (2000/8.5). Nous avions 3 orange et noir au départ pour l’épreuve du matin et 2 équipes au départ du swimrun. Les conditions météo ont rendu ces courses particulièrement techniques!

Récit de Matthieu:

« On regarde les nuages avec Adrien dans la voiture et on se dit que ça va être mouillé, ce cross triathlon de Chantonnay ! On m’avait prévenu, le parcours est déjà très exigeant à la base ! Pour moi, ça va être le triathlon de la frustration… Après une natation bien gérée en termes d’effort, je sors en même temps qu’Adrien et nous voilà partis pour 25 kilomètres dans le dur. Je pars tranquille sur le premier tour car je n’ai aucune idée de ce qui m’attend ! Un premier tour de galère, j’ai des lunettes fumées et forcément, je ne vois rien entre les pierres, la boue et les racines. Je les enlève et, forcément, je les perds. Me voilà parti à perdre 5 bonnes minutes dans les fourrés. À la fin du premier tour, je me dis que je peux quand même accélérer ! Me voilà donc plus rapide dans le deuxième, je commence à remonter des concurrents et au 19,4ème kilomètre, je casse ma chaîne 😅 ! Après 15 minutes de vaine tentative de réparation avec une attache rapide (avec l’aide d’un bénévole) sous la pluie (et avec la boue), je décide de finir la boucle en courant avec mon vélo ! Les derniers finissent par me rattraper et un organisateur me dit que j’ai une chance de passer sous la barrière horaire ! Après 5,6 km de course avec mon vélo, me voilà sur la partie trail ! Ce n’est pas une mince affaire mais je mets du gaz et je rattrape des concurrents à bout de course. Les organisateurs m’encouragent, je peux passer la barrière horaire du deuxième tour !! Mais non, à l’issue du premier tour, les juges me stoppent… je ne suis pas autorisé à finir la dernière boucle de 4 km ! Je savais que je n’avais pas vraiment le vélo adapté (c’est la deuxième fois que je le casse), donc si vous venez à Chantonnay, venez avec le bon matos car ça envoie dur ! Félicitations à Adrien car c’est une sacrée perf sur ce tri ! »

Récit d’Adrien:

« En ce dimanche de fête des pères je prends le départ du cross triathlon de Chantonnay après un départ matinal en covoit avec Matthieu. Comme sur les éditions précédentes auxquelles j’ai participé, la météo a préparé le terrain pour rendre le parcours déjà technique encore plus exigeant.
La natation de 1000 mètres seulement se fait dans le plan d’eau de la base du Touchegray. Le départ est donné de la plage, nous sommes à peine 70 au départ et 3 du TCN avec Marion et Matthieu.
Pas de difficulté particulière sur cet aller-retour, nous sommes peu nombreux donc chacun trouve facilement sa place.

On se retrouve à la sortie de l’eau avec Matthieu dans les 25 premiers et les festivités commencent vraiment avec le parcours VTT. Pas de puce cette année, les organisateurs ont préféré utiliser le même système de chronométrage que pour la version XL organisée le même jour, avec un « doigt électronique » que chaque concurrent viendra passer dans 6 balises réparties entre la sortie du parc à vélo et la ligne d’arrivée. Ça se passe bien, notamment parce qu’on est pas très nombreux.
Les 2 boucles à VTT me permettent de remonter en 2eme position ce que j’ai du mal à croire en l’entendant! J’ai bien appuyé sur les pédales et pas commis de faute importante malgré une chute dans les premiers kilomètres. Pas de casse pour moi contrairement à Matthieu qui connaîtra une vraie galère!

J’entame donc la course à pied en rêvant de podium mais en restant concentré sur le parcours qui ne laisse aucun répit! Les jambes ont eu mal à suivre, je perds tour à tour chacune de mes chaussures dans la boue et surtout je cède 2 places, incapable de tenir le train de ces 2 concurrents qui me mettront 4’ sur la CAP!
Un bilan mitigé, très satisfait de mon 2eme chrono vélo mais le goût de la médaille en chocolat un peu amer! »

Résultats

Place Athlète Temps Club
1 Alexis Bourmaud 02:31:25
4 Adrien Jumeaux 02:39:14 TCN
DNF Matthieu Lardillet TCN
11 Honorine Sulliot 02:58:04 COETQUIDAN TRIATHLON
DNF Marion Batard TCN

Résultats complets : ici

 

Swimrun S:

Bravo aux équipes du TCN qui terminent respectivement 3ème chez les femmes (Julie Belleil et Madeleine Tigot) et 2ème chez les hommes (Victor Belbéoch’ et Alexandre Matz) sur cette épreuve comprenant 2000m de natation et 8.5km à pied.

Récit de Madeleine:

« Arrivées sur le site, le terrain est comme prévu détrempé. Il va y avoir du trail !
Lors du retrait des dossards, on apprend qu’il n’y a que 4 équipes féminines inscrites. Ca motive Julie et moi pour aller viser un podium.
Les 3 autres équipes féminines sont toutes issues de club de tri.

En préparant mon sac pour le swimrun, impossible de retrouver mes chaussures de trail ni mes plaquettes. Tant pis, il faudra faire sans. Je vais me donner en natation pour que Julie n’aie pas à trop me traîner avec la longe.
Nous mettons en place le fonctionnement testé sur le swimrun de Pornic : longe uniquement sur les natations, on reste libres en course à pied.
La course début par 350m de natation (sans longe). Nous sommes 27 équipes.
Je m’efforce de suivre Julie, je vois qu’on se fait dépasser, j’essaie de m’accrocher mais je vois bien que je peine sans mes plaquettes. Vers la fin, j’ai l’impression d’être la dernière, ça me plombe le moral. Je vois en sortant de l’eau qu’il y a des équipes encore derrière, mais pas le temps de traîner c’est parti pour les singles pentus tout autour du réservoir d’eau.
On arrive à trouver un bel équilibre nat/cap, en restant au contact de deux équipes féminines, que nous rattrapons à chaque fin de càp, mais qui reprend un peu de distance en natation.
Avant d’attaquer la 4e natation, une bénévole nous annonce que nous sommes la 4e équipe féminine ! Cela me motive, mais pas du tout Julie, qui en sortant de l’eau, après avoir broyé du noir, a perdu le moral. Nous courrons une dizaine de minutes seules…la 3e équipe aurait donc pris le large ?
Vers la fin de cette section, nous rattrapons finalement une équipe féminine et on en croise une autre qui serait environ 500m devant nous. La chasse commence ! Julie est remotivée, descend une pente à tout vitesse avant de foncer dans l’eau pour l’avant-dernière natation. De nouveau, elles nous dépassent en natation… Sur la dernière course à pied, après être resté à l’affût derrière elles je constate qu’elles sont longées et que la seconde coureuse de l’équipe est moins l’aise sur les chemins. J’entends Julie qui souffle très fort derrière moi, mais je tente le coup et les dépasse, comptant sur Julie pour me suivre. Ouf, elle le fait et on prend quelques centaines de mètres d’avance.
Juste avant les 150m de natation et l’arrivée, nous tombons sur la berge sur la seconde équipe féminine, qui sont en train de sauter dans l’eau, mais elles prendront le large en natation.
On termine tout de même en troisième place, après une jolie lutte en équipe. Nous avons su, à la fois communiquer ensemble pour accorder nos allures, écouter l’autre pour ne pas pousser trop vite et trop tôt, et tout de même bien aller chercher des allures inconfortables. Ah, le bonheur des courbatures !
Le parcours semble petit (2000m, 8,5km), mais le dénivelé rend l’épreuve exigeante, et les sentiers et forêts traversées sont magnifiques (surtout sous la pluie, petit effet « forêt primaire » !) »

Résultats

Place Equipe Temps Club
1 Les Petits Sirènes 01:22:06
2 Fongio sort Papy 01:22:38 TCN
9 Team GH 01:30:58
17 Swim&Mum 01:47:21 TCN

Résultats complets : ici

 

Pour un meilleur suivi des courses, n’oubliez pas le Qui Court Où ?

N’hésitez pas à envoyer votre résultat à l’adresse « communication@triathlon-club-nantais.com » si vous n’apparaissez pas dans cet article.

T

C

N

Rédigé par :

Adrien J.